Blog Jsitek World Tout sur le high tech: Grossiste, fournisseur et sourcing
  • General Motors décide de fermer une ligne de montage à Ontario.

    0
    scissors
    juin 8th, 2012adminFabrication automobile

    General Motors Co (GM)  a déclaré vendredi qu’il va fermer une ligne de montage de véhicules à son usine Oshawa, en Ontario, l’année prochaine, laissant juste une petite fraction de ce qui était autrefois une présence massive de fabrication là-bas. Le canadien de la fabrication a pris un certain nombre de coups dans les derniers mois que les entreprises américaines ont déplacé la production sur plusieurs sites à l’extérieur du pays. La ligne, l’un des deux GM fonctionne à l’usine d’Oshawa, emploie 2.000 travailleurs. Elle produit la Chevrolet Impala berline et la 4X4 Chevrolet Equinox, qui seront toutes  les deux construites ailleurs.

    La société a notifié la fermeture aux syndicats des Travailleurs Auto canadiens, prévue pour Juin prochain. Le président des syndicats, Ken Lewenza, a déclaré que la décision était une «trahison» d’une usine à ses travailleurs qui ont contribué à maintenir à flot GM avant d’entrer dans la faillite en 2009. En 2005, le constructeur automobile a indiqué qu’il envisageait de fermer l’usine en 2008, mais une demande plus élevée qu’attendue pour quelques-uns des véhicules construits a poussé le constructeur à garder l’usine ouverte plus longtemps que prévu. Oshawa était une fois la maison à la fois à camions et une usine de voitures où des milliers ont été employées. La société a fermée l’usine de camions en 2009. La ligne continuera à construire la Chevrolet Camaro, les XTS Cadillac et produira  la prochaine génération de l’Impala à partir de l’année prochaine.

     

    En Février, Caterpillar Inc CAT  a fermé une usine de locomotives à Londres. Après que les travailleurs locaux ont refusé d’admettre  une réduction de salaire net. De son côté le mois dernier, Timken Co. TKR a annoncé qu’elle fermera son usine de St. Thomas, en Ontari, avec une perte de 190 emplois. Le secteur manufacturier canadien, qui a relativement bien résisté dans les années 1990 au milieu d’un déclin dans le reste du monde développé, a été durement touché par, entre autres facteurs, un raffermissement du dollar canadien. La monnaie s’est appréciée d’environ 20% par rapport à son homologue américain depuis Octobre 2008, faisant des produits fabriqués au Canada- en grande partie exportés aux Etats Unis – moins compétitifs. Mais en signe d’espoir, la Banque Royale du Canada que  l’indice des directeurs d’achat de fabrication des mois de mai, publié vendredi, a indiqué la plus forte amélioration des conditions de fabrication, depuis Septembre 2011.

Leave a reply

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.